• La sitelle masquée

    Bonjour, c'est le printemps aujourd'hui,

    la sitelle sort de son nid.

    Pour ce faire, et éviter les indélicats

    qui toussent et postillonnent à tout va,

    elle a cherché, épluché

    et finalement récupéré

    ce tuto qu'elle vous transmet,

    il vient de nos amis Belges

    Pour fabriquer vos propres masques buccaux, le SPF santé recommande d’utiliser différentes couches de tissu. "Utiliser des matériaux filtrants tels que le sac d’un aspirateur est une bonne idée", précise le Service Fédéral Santé. Les essuies de cuisine, plus épais, sont également à préconiser dans la confection de votre masque, car "ils offrent une meilleure protection que certains tissus en coton". En revanche, la soie et les tissus synthétiques sont à éviter, car trop fins.

    Pas la peine d’en faire des tonnes non plus : "Evitez les masques épais qui vous font transpirer davantage et vous démangent car ils vous feront toucher (inconsciemment) votre visage. Des couches de tissu très épaisses rendent la respiration plus difficile et sont désagréables à porter longtemps.".

    Pour faciliter la confection, un tuto a été diffusé par le SPF santé (patron disponible ici, en néerlandais uniquement) : "Le modèle de ce masque tient sur une feuille A4. Le masque fonctionne comme une "mini-taie d’oreiller". En bas, il y a une ouverture avec une couverture. Dans cette ouverture, un filtre remplaçable peut être glissé de manière à être bien maintenu en place. Les rubans sont suffisamment longs pour que le masque puisse être facilement noué et détaché. Le retrait du masque peut donc se faire avec les mains à une distance sûre de la tête."

    Réutilisables, oui, mais à stériliser chaque jour !

    Le SPF santé recommande de changer régulièrement de masque et de laver le masque après chaque utilisation à la machine avec un programme haute température. Par ailleurs, il faut également s’assurer que le masque buccal est bien ajusté autour du nez et du menton : "vous devez respirer, tant par la bouche que par le nez, à travers le masque buccal".

    Quelques précautions sont également à prendre pour utiliser correctement son masque à la maison :

    • Lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon avant de toucher le masque.
    • Ne touchez pas l’intérieur du masque. Vous pouvez reconnaître l’intérieur par sa couleur.
    • Utilisez les extrémités des rubans pour manipuler le masque afin que vos mains restent le plus loin possible de votre visage.
    • Ne portez le masque que lorsque cela est nécessaire. Dans le cas d’une isolation à la maison, par exemple, portez-le s’il y a d’autres personnes dans la même pièce.
    • Stérilisez le masque buccal au moins une fois par jour en le lavant à 90 °C.

    Les masques professionnels pour les professionnels

    Le SPF rappelle également aux citoyens que les masques professionnels sont réservés désormais aux professionnels de la santé. "Ils prennent soin de leurs patients jour après jour et sont essentiels pour la santé de toute la population." Alors si vous avez un stock chez vous "amenez-les à l’hôpital le plus proche" interpelle le Service Fédéral Santé.

    Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui.

    Restez chez vous, c'est là qu'on est le mieux actuellement,

    Lavez-vous les mains

    au moins

    Bricolez,

    chantez,

    riez,

    jardinez,

    inventez,

    écrivez le journal d'un confiné au jour le jour,

    et que vous soyez toutes et tous là

    quand tout cela sera terminé

    Merci à celles et ceux qui seront arrivés jusque là.

    Douce fin de journée